Pages

vendredi 24 novembre 2006

Les Tours de Kaan

Il paraît que ces tours étaient là bien avant le premier Ragnarök. Mais personne ne sait à quoi elles peuvent (ou pouvaient) servir.
Elles sont disséminées dans les royaumes du Pahoulika:Darian, Duénan,Sibia, Tikal, Tikal, Royaume de l'Aigle et Luris.
La plupart sont farouchement gardées.


Tour jaune de Vendoll

Située dans le royaume de Darian, cette tour fut bâtie par la civilisation Vendollienne (aujourd'hui disparue) qui possédait une technologie très avancée. La tour fut fut malheureusement engloutie par les sables du grand Désert lors du premier Ragnarök.
Dépositaires des secrets des vendolliens dont ils sont les héritiers, les princes du Désert sont les seuls à pouvoir s'introduire en ce lieu.

Tour bleue

Cette tour a pour particularité de se trouver au fin fond de la mer intérieure de Glaucus. Située à Duénan, propriété de la famille ducale des Tritons, ces derniers sont les seuls autorisés à se rendre dans la tour.

Tour rouge

Située à Sibia, la tour rouge est la seule a posséder des cités autour d'elle ainsi qu'une ceinture de volcans -tous actifs.
A noter, les habitants de Sibia, les elfes rouges, peuvent résister aux très fortes températures.

Tour blanche

Située dans les contrées glacées de Tikal, cette tour est gardée par la confrérie des Parylènes qui ont leur chapitre principal non loin de là.
Après la dissolution de bras armés de l'Eglise par Koréus, ces derniers se reformèrent et devinrent des ordres de chevalerie indépendants de l'Eglise. Les Parylènes ouvrirent, avec l'accord des Domphales, la tour blanche et y découvrirent la bibliothèque de Starkal et les principaux secrets magiques des peuples natifs.
Fidèles à l'indéfectible solidarité liant les cinq ordres, les Parylènes partagèrent leurs nouvelles acquisitions avec les autres sections qui se spécialisèrent alors chacune dans un domaine magique.

Tour noire

Comme la tour jaune de Vendoll, elle plonge ses racines dans la terre du royaume de l'Aigle. Entourée de marais où grouillent monstres et insectes géants, on raconte que cette tour serait un lien entre les plans supérieurs et l'entre-terre -voire les strates encore plus profondes.
Nulle surprise alors si les abominations surgissent de ce lieu désolé, abandonné et à moitié en ruine.

Tour du Chapitre

Située à Luris à quelques mètres de la Cité Impériale d'Enos, nul ne sait réellement quel secret cache cette tour imposante.
Certaines rumeurs prétendent avec insistance que cette tour cacherait un secret honteux pesant sur la famille Impériale: un secret farouchement gardé par cette dernière et partagé par le clergé des Domphales.
En vérité, ce lieu enferme le corps de Dame Saïma et de son Dragon-gardien.
La princesse fut en effet empoisonnée par un des conseillers de Koréus, roi par intérim en l'absence de l'impératrice Naïssa -partie pacificier avec l' ordre des Styriges les provinces septentrionales. Effaré par un tel acte impie, Koréus ordonna l'emprisonnement du conseiller. Folle de rage Dame Naïssa exécuta le conseiller de ses propres mains et ordonna à son jeune frère de partir en exil pour une durée indéterminée. Puisque le poison avait déjà causé pas mal de dégâts, Naïssa appela en désespoir de cause Séraphira -ancienne instructrice des Cyrillans. Séraphira enferma la soeur de l'impératrice dans un cristal curatif, nul ne savait dans combien de temps la princesse quitterait sa prison minérale.
Depuis des siècles, la tour enferme le corps de la princesse, veillée par le prêtre principal du clergé Domphale et le dirigeant du royaume de Luris qui possède la clef de l Tour du chapitre (une clef se transmettant de génération en génération à chaque nouveau souverain). Il se murmure que le crital curatif se brisera lorsque Saïma aura retrouvé toutes ses facultés.
Pour ne pas oublier le drame, Naïssa instaura la tradition que chaque première-née de la famille soit nommée comme "l'infortunée de la tour" et ce jusqu'au réveil de cette dernière.


Et une autre petite idée pour le monde de Kaan -les Tours-

Aucun commentaire: