Pages

samedi 14 février 2009

Cher Saint Valentin...

Voilà ce que je pense de toi…




Fumisterie refusant de passer son chemin

Urticante et irritante plaie

Chimérique et inutile passade

Kystique présence…


Youyou qui prend l’eau et partant à la dérive

Onde décérébrée qui n’a guère de but

Ulcérant ma vision!





Non en effet je ne t’aime pas, tu aurais mieux fait d’aller te faire voir chez les romains plutôt que de me pourrir la vie…