Pages

dimanche 2 août 2009

Semi-automatique

Braquage du coeur dans ce ciel éthéré, inconscience et poésie de la poudre lorsque les regards se croisent.
Je te propose un duel au soleil bien évidement, pistolet ou autre selon ta préférence.
A toi Merlin pré-raphaélique, j'offre ce gant d'hermine.Cruel artiste transformant ce coeur en cadavre exsangue. Sur ce siège ourlé de diamants noirs et de jais, tu observes ce monde transformé selon ta volonté en une simple balle, métamorphosant ces hommes et femmes en bonhommes ridicules.
Te sens-tu coupable ou te drapes-tu dans cette détresse comme l'on se drape dans un gilet bien chaud?
Face à ce mur d'incompréhension je préfère fuir. Peu importe le moyen, voiture, avion ou autre... Fuir, ce désir qui t'habite.
Pousser la porte de ton royaume et fuir au loin. Fuir ce passage à l'âge adulte qui n'est rien d'autre qu'un meurtre rituel de l'enfance.

Aucun commentaire: